Coups de Coeur des libraires

Là où chantent les écrevisses

Delia OWENS

Un magnifique roman au cœur des marais de Caroline du Sud. Une destinée incroyable. Un souffle qui nous tient du début à la fin, un fil rouge, une petite fille attachante et tellement forte, des personnages qui nous restent en mémoire très longtemps, une atmosphère, un monde à part. La nature, les oiseaux et un mystère. Découvrir des mondes et s’y engouffré avec plaisir pour comprendre… Très très beau roman, plein de souffle de vie, d’espoir, de force et de courage.

Le Petit Mot d’Isabelle


Le Livre des Reines

Joumana HADDAD

4 Reines d’un jeu de carte, 4 Femmes, 4 destinées, un siècle de vie au Moyen-Orient, un grand coup de point.

Un roman que l’on ne peut pas lâcher avant d’avoir terminer l’histoire de Qayah, Qana, Qadar et Qamar. On s’y perd parfois mais il faut tenter de comprendre, car à travers elles, c’est toute l’histoire de ces terres que l’on traverse – un melting-pot maudit nommé Moyen-Orient – du génocide arménien au conflit israélo-palestinien, en passant par les luttes entre chrétiens et musulmans au Liban et en Syrie.

Comme se questionne l’auteur « à force de grandir entourée par tant de violence et de douleur, si cette région de désespoir était prédestinée à être pour toujours une terre de souffrance. Entre les actuels mercenaires égorgeurs de Daech et les soldats ottomans qui répandaient la terreur, il y a un siècle, qu’est-ce qui a vraiment changé » 

Nous traversons la destinées de quatre femmes de la même famille. Ce à quoi elles aspirent, ceux qu’elles choisissent parfois, ceux qui les violentent et ce que la vie leur fait subir ; du moins les hommes qui les approchent, les croisent, les aiment parfois aussi

Comment garder foi en l’espèce humaine après cela.

Le Petit Mot d’Isabelle


Le Silence d’Isra

Etaf RUM


Un roman sur l’histoire contemporaine d’une partie des femmes encore aujourd’hui dans le monde. Une vision de la condition féminine dans certaines familles en Palestine, dans le quartier de Brooklyn en Amérique mais aussi dans beaucoup trop d’autres pays.

Ils décident, Elles obéissent. Elle a 17 ans, on la marie, elle change de famille, de pays parfois, elle fait des enfants et elle se met au service des hommes… La tradition, ou doit-on dire la religion, fait le reste. Ce roman nous parle avec beaucoup de délicatesse d’Isra et de ses rêves, de ses quatre filles et de sa honte de ne pas avoir de garçon ; de Sarah et son courage ; de Déya et sa curiosité, et de Farrida, pour qui son foyer et sa famille sont devenus sa seule vision du monde. Comment l’une reproduit ce qu’on lui a imposé au nom de l’honneur ; comment d’autres le supportent et comment l’une d’entre elles s’en échappe, trouvant la force de se rebeller dans la puissance de la littérature.

L’écriture d’Etaf RUM traduit avec beaucoup de finesse les doutes, les espoirs, les déceptions, les aspirations de toutes ces figures féminines.

Peut-on parler de lâcheté ou de religion ? De fidélité ou d’ignorance ? Encore un livre de femmes qui parle aux femmes ? Non, bien plus que cela, un cri de liberté et peut-être un espoir pour toutes celles qui subissent, encore et encore, le pouvoir des hommes.

→ couverture (reproduction d’une oeuvre d’Helen Zughaib intitulée Women against the night)

Le Petit Mot d’Isabelle


La Dissonnante 

Clément ROSSI

L’oreille pour un chef d’orchestre… comme le pouce pour un cuisinier ou la main pour un horloger… Un texte sur le ressenti de la musique, le ressenti de la voix, l’orchestre, le choeur, une soprano. Le monde de la répétition d’un opéra vu de l’intérieur. Puis la cassure, la fracture, le monde s’écroule. Venir se ressourcer en Bretagne. Cette place pourrait être la notre. Jolie description. Cette écriture est belle et précise. On s’attache à l’angoisse de cet homme qui nous agace cependant pas son égoïsme et son nombrilisme…

Le Petit Mot d’Isabelle


D’un cheval l’autre 

BARTABAS

Magnifique ode au cheval. Chaque chapitre est un bout de chemin partagé avec un compagnon équin qu’il a aimé, accompagné, découvert. Un homme, connu soit par ses spectacles équestres grandioses, soit par sa réputation assez controversée qui le précède, se livre au-travers de sa passion. Ici se déploient son amour du cheval, sa magnifique façon de décrire l’animal mais surtout son approche de la personnalité de chacun et sa capacité à communiquer avec eux. 

Parfois un peu technique, il vaut mieux être passionné de cheval pour se lancer dans ce livre d’amour.

Le Petit Mot d’Isabelle


LE LOTUS ROUGE

Marc WILTZ

Un roman qui croise histoire mondiale, voyage, et biographie – un exercice périlleux et très réussi sur Ho Chi Minh, entre Dieu vivant pour certains, barbare sanguinaire pour d’autres.

Tout démarre par des carnets rouges retrouvés chez une vieille dame au Havre par son petit-fils, Michel. Ils renferment la correspondance d’un vietnamien voyageur et d’une française humaniste et s’échelonnent de 1919 et 1968 ; le temps de découvrir l’homme que fut Ho Chi Minh, de parcourir une grande partie de l’histoire du XXème siècle tout en voyageant dans le Vietnam d’aujourd’hui.

Cette correspondance nous dévoile ce grand voyageur que fut Ho Chi Minh, polyglotte, homme curieux de tout et indépendantiste forcené mais aussi comment s’organisa le commerce de l’opium, comment  E. Renan, A. Malraux, W. Churchill se sont peut-être côtoyer et ont pu échanger leurs idées lors de la Conférence de Paix de Versailles en 1919 … et comment l’Indochine coloniale a fini par disparaître…

Autres livres de Marc WILTZ : 

2011 – Tour du Monde en 80 livres – ed. Magellan & Cie

2015 – Il pleut des mains sur le Congo– ed. Magellan & Cie

Le Petit Mot d’Isabelle


Tout rendre au Vent

Marion MILLO

Trois vies de femmes, très bien mélangées pour nous perdre un peu, nous balader dans ces destins entremêlés. 3 périodes, 3 mondes : celui d’Anna (années 50), une toute jeune fille employée dans une grosse maison bourgeoise ; celui de Katel (années 70), jeune femme révoltée et insoumise ; celui de Lucie (années 2000) bourrée de questions, sergent de police. 

Trois générations et trois boules d’énergie.

Ce livre nous aspire petit à petit. On veut comprendre aux côtés de ces héroïnes, ces combattantes du quotidien, on les accompagne, on les soutient. Il est question de dignité et de justice, de secrets de familles et de libération … jusqu’à la petit pirouette finale qui nous souffle un vent de liberté. 

Un premier roman à l’écriture nette, précise et délicate. 

Le petit mot d’Isabelle


Florida

Olivier BOURDEAUT

Salle polyvalente, château moche, maman angoissée, enfant déguisé, voilà le quotidien des week-end d’une petite miss du côté de la Floride. L’histoire pourrait se passer dans bien d’autres pays où la beauté des enfants peut s’avérer très lucrative mais aussi très destructrice. Pendant 5 ans, Elisabeth, la narratrice, découvre avec plaisir ce pouvoir puis lelle subit cette vie d’exception. Ensuite elle survit… puis elle pense se venger … et arrive la chute – l’histoire d’une gloire éphémère et d’une déchéance familiale autour du culte du corps et de l’asservissement. A 18 ans, la mini-miss est devenue une jeune fille bien cabossée.

On ne retrouve pas la mélancolie et la douceur du roman « En attendant Bojangles », ici on est plutôt invité dans un tambour de machine à laver…

Le Petit Mot d’Isabelle


L’Anomalie

Hervé LE TELLIER

Un chapitre par personnage, un tueur à gage, une cheffe monteuse, un architecte, un musicien, un écrivain… Mais qu’est-ce qui lie tous ces personnages ? Pourquoi sont-ils tous attendus en fin de chapitre par la police du pays dans lequel ils se trouvent ? Est-ce ce fameux vol d’Air France Paris-New-York dont on parle régulièrement ?

On se pose beaucoup de questions dans ce roman à l’écriture riche et un peu décalée. On est pressé de comprendre, la réaction de chaque personnage au fameux secret…

En fait tout est un peu décalé dans cette histoire et on en sort un peu ivre. 

Un roman d’anticipation mâtiné de polar qu’on ne lâche pas jusqu’à la dernière page.

Le petit mot d’Isabelle


A quoi rêvent les étoiles

Manon FARGETTON

Une histoire qui se met en place petit à petit, au fur et à mesure que l’on découvre tous les personnages : une grand-mère qui pense communiquer avec son mari défunt, un ado qui ne veux plus sortir de sa chambre, un papa prof de violon au conservatoire, une jeune fille et sa passion du théâtre, une maman qui revient après 16 ans d’absence… Voici une partie des ingrédients qui nous tiennent en haleine. On prend goût à ce cheminement à travers ses vies qui se croisent et se recroisent.  

Un chouette roman positif, généreux, qui fait du bien.

Le petit mot d’Isabelle


BOZA !

Ulrich CABREL
Etienne LONGUEVILLE

Petit Wat est camerounais. Avec toute sa naïveté de jeune adolescent, il quitte sa famille vivant dans un bidonville de Douala et entreprend le grand voyage vers l’Europe. Il quitte la misère, espère une vie meilleure. Son but, la France, Rennes en particulier pour retrouver son ami, parti avant lui. Nous pouvons lire son histoire car il est parvenu à destination. Son énergie, sa force de vivre, son humour ont permis cela. On suit sa traversée, ses rencontres, les passages obligés. 

Ce livre a été écrit à quatre mains grâce à l’aide d’un professeur de français. Merci à eux car cette œuvre est nécessaire, si précieuse, à lire et à faire lire…. 

Le petit mot d’Isabelle


Se le dire enfin

Agnès LEDIG

Un roman très sympathique qui frôle le policier et donne du baume au cœur. Entre forêt de Brocéliande et Pléneuf-Val-André, une maison d’hôtes où chacun a ses secrets.

Gaëlle, Adèle, Gauvain, Suzann, Raymond… des personnages bien campés qui vont permettre à Edouard, 50 ans, de démarrer une nouvelle vie… Un peu de mystère, un peu de philosophie et une petite leçon de « prendre le temps de vivre »…

Le petit mot d’Isabelle


Neiges intérieures

Anne-Sophie SUBILIA

Un bateau à voile, un groupe de 4 architectes paysagistes, 1 capitaine et le Cercle Polaire Arctique. Un huit clos dans 16 mètres de long et une fille au milieu du groupe. A chaque escale elle court. Tout au long du voyage, elle écrit son journal, décrit la vie en espace réduit, la découverte des uns, de l’autre, le froid, la navigation, la route et la vie à bord.

Qu’on ait fait ou pas du bateau, cette odyssée nous touche profondément. L’exercice est original et nous sommes heureux d’accepter l’invitation qui nous est faite de monter à bord.

Le petit mot de Maxime


L’évangile du soleil

Alain GERBAULT

« Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage »

Journal de bord du voyage en solitaire d’Alain Gerbault, où il fait le triste constat des conséquences de l’influence européenne et chinoise, des « Blancs », sur la culture des Polynésiens, la déperdition de leur art, leurs danses…

Avec cette vision avant-gardiste pour son époque, Alain Gerbault déplore la vision occidentale colonialiste et outrancière du « bon sauvage », prétexte à son utilisation comme main d’oeuvre gratuite et sans aucune revendication car illettré.

On peut sentir tout l’amour et la sollicitude de l’auteur : un amour inconditionnel pour la liberté…

Plaidoyer magnifique et poétique d’un homme libre, ce livre nous (re)donne le goût de l’aventure pour des terres inconnues.

Le petit mot de Laurence


Gaspard de la nuit

Elisabeth de FONTENAY

La sœur regarde son frère cherchant obstinément à repousser la nuit où Gaspard est enfermé depuis 80 ans. Elle le sait parce que les grands auteurs l’y aident, que l’enfant qui ne dit jamais « je » ni « tu » garde son mystère d’humanité. Son savoir l’étaye mais ne résoudra rien.

 E. de Fontenay tisse autour de ce frère cadet une trame de questions sur l’humanité et, dans sa langue précise et poétique, renvoie le lecteur à lui-même. 

Le petit mot de Stéphanie


Hotel Grand Amour

Sjoerd KUYPER

Grand coup de ♥. Vous allez adorer ! Vic, un garçon de 13 ans, décide d’enregistrer sa vie durant le mois de mai sur un magnétophone. Un journal intime sonore. Et il se passe beaucoup d’événements, des histoires abracadabrantes mais vraies ! Pendant tout le récit, on vit, on respire comme Vic. 

C’est tendre, dynamique, drôle, triste parfois mais jamais très longtemps ! C’est incroyablement vivant !

Le petit mot de Maxime


Le démon de la Colline aux Loups

Dimitri ROUCHON-BORIE

Attention Véritable OVNI

L’histoire est rude. C’est depuis la prison que le narrateur, Duke nous raconte son enfance martyre, entouré de ses cinq frères et sœurs, dans une maison perchée sur la « Colline Aux Loups ».  Après le jugement de ses parents, Duke est placé en famille d’accueil mais il s’enfuit. Là commence sa nouvelle vie, un voyage semé de violence. Il est accompagné d’un Démon, celui qu’il aurait hérité de son père tortionnaire et qui le pousse aux pires exactions.

Premier roman dévastateur pour Dimitri Rouchon-Borie, violent par sa simplicité et comme dit si bien Jérôme Garcin de L’Obs : « Ce qui fait la force de ce premier roman exceptionnel, ce n’est pas l’horreur de ce qui est raconté, c’est l’innocence avec laquelle cette horreur est racontée. » 

Le petit mot de Maxime


Iskari

Kristen CICCARELLI

Cocktail explosif avec beaucoup de rebondissements, ce livre nous emmène sur les traces de la chasseuse de dragons, Asha, princesse du royaume de Firgaard et fille du roi dragon.

Jeune femme émancipée, autonome et pleine de rage, Asha et sa cousine Safire, lanceuse de couteaux, vont devoir faire face au soulèvement du peuple esclave exploité depuis des années, de l’armée qui veut détrôner le roi, et d’un mensonge qui changera à tout jamais la vie et le destin d’Asha…

Une aventure rocambolesque, très bien amenée et plus obscure que l’on pourrait le penser..

Pour les 15-17 ans

Le petit mot de Maxime


La pierre du remords 

Arnaldur INDRIDASON 

« Ce qui m’intéresse le plus, ce sont les squelettes vivants, pourrait-on dire. J’aime déceler les liens entre une époque et une autre. Évidemment, la thématique du temps est une partie très importante des histoires que je raconte, que ce soit son pouvoir destructeur ou son pouvoir de guérison qu’il peut avoir. »

C’est ainsi que Konrad, policier à la retraite, enquête sur la mort d’une femme qui lui avait demandé son aide pour retrouver l’enfant qu’elle avait abandonné. Il veut connaître son passé, persuadé qu’il est la clé de sa mort. La honte, le remords, la souffrance, les ravages du non-dit, les violences faites aux femmes, la parole interdite.

L’univers d’Arnaldur Indridason est sombre, le rythme lent, et le ton empreint d’une grande humanité.

Et nous sommes pris par cette enquête que nous suivons pas à pas.

Le petit mot de Laure


James & Nora 

Edna O’BRIEN 

Portrait de Joyce en couple, est une petit livre en forme d’hommage à celui dont Edna O’Brien dit qu’il lui a ouvert les portes de la littérature. C’est la rencontre de James Joyce avec celle qui deviendra sa femme, leurs difficultés matérielles, leur vie commune et un portrait de l’homme.

Pour les amoureux de James Joyce, pour les curieux qui voudraient connaître l’homme derrière l’écrivain, avec de nombreuses citations qui illustrent les propos de l’auteure. Un livre qui pourrait donner envie de lire ou relire les livres de James Joyce.

Le petit mot de Laure


Des Diables et des Saints

Jean-Baptiste ANDREA

Joseph, dit Jo, joue sur tous les pianos qu’il croise, surtout ceux des aéroports ou des grandes gares, ceux où il y a le plus de voyageurs qui passent. La vie de Jo est un roman et JB Andrea nous la raconte avec beaucoup de force, de délicatesse et de douceur.

Un orphelinat dans les Pyrénées, là où atterrissent certains garçons orphelins. Tous vivent la dure loi imposée par l’abbé et son sous fifre « Grenouille ». Un lieu rempli de règles et de croyances géré par un homme persuadé que ce que l’on a subit est à imposer aux suivants. Pour lui, la place que l’on nous a donnée est celle que l’on doit garder… Jo et ses camarade de la Vigie vont lui prouver que non.

Un roman magnifique sur l’enfance et le devenir…

Le petit mot d’Isabelle


Je suis une fille sans histoire

Alice ZENITER

Vous aimez la langue française, lire des romans ou du moins des livres, vous aimez les mots, en rire et réfléchir, vous êtes un peu féministe ou totalement… ou pas du tout : ce livre est fait pour vous.

Alice Zeniter semble bien s’amuser en nous offrant sa réflexion sur les « rouages de la fabrique des histoires et le pouvoir de la fiction ».

De notre côté de lecteur, on apprend ou on révise des tas de mots et en plus, on rit aussi.

Une petite douceur d’écriture et de réflexion.

Le petit mot d’Isabelle


La rencontre, une philosophie

Charles PEPIN

Rencontrer, c’est être, c’est devenir, c’est exister… D’exemples de film, d’extraits de livre et d’écrits de philosophes, nous cheminons vers la compréhension de l’altérité. Comment l’autre nous permet de devenir ce que l’on est, comment nous permettons à d’autres de devenir ce qu’ils sont. 

Des amitiés, des amours, toutes ces formes de rencontres qui après des parenthèses enchantées peuvent fusionner ou pas, ces partitions que l’on écrits à deux, ces moments dits « de grâce » où à deux on a la force et l’énergie de 3…

Un livre qui nous permet de comprendre un peu mieux l’autre mais aussi nous-même, très simplement, tout en donnant envie de se (re)plonger dans de nombreuses œuvres littéraires et cinématographiques.

Exister … du latin : ex-sistere… sortir de soi

Le petit mot d’Isabelle


Les déracinés

Catherine BARDON

Roman riche, passionnant, impossible à lâcher. Un fragment de l’histoire souvent inconnu. Un livre dense et lumineux !

Le petit mot de Laurence


L’été de la sorcière

NASHIKI Kaho

En proie à une anxiété qui l’empêche d’aller à l’école, Mai trouve refuge chez sa grand-mère dans la campagne pour se reposer. Elle reprend progressivement confiance en elle aux côtés de sa grand-mère aimante, qui l’initie aux secrets de sa vie de sorcière. 

Un récit doux et nostalgique, et une écriture fluide et poétique, qui nous berce.

A lire emmitouflé.e dans un plaid bien chaud ou dans un hamac au soleil.

Le petit mot d’Angèle


Trois

Valérie PERRIN

Pour tous les amateurs de romans où l’on plonge et qu’on  ne veux pas lâcher tant les personnages nous touchent et l’histoire nous emporte. On aime découvrir petit à petit les secrets, les mystères, les non-dit des uns et des autres.

Trois, c’est le trio formé dès l’école par Nina, Adrien et Etienne. Rien ne les prédestinait à devenir les meilleurs amis du monde. De leur petite enfance à leur adolescence, ils ne se quittent pas. Jeunes adultes, les trois chemins se séparent, trois destinées se dessinent mais tout les ramène toujours à ce trio. Pour finalement comprendre qu’il étaient peut-être quatre….

Le petit mot d’Isabelle


Horn

Alain Emery

« Dans sa bouche, c’était un animal, un monstre mythique (…), une garce de bête légendaire »

Dans ce livre il s’agit bien sur de Horn, du Cap et de la mer mais il s’agit surtout des Hommes, de l’amour, tous les amours, et du manque, celui des gens que l’on aime. Il s’agit aussi des secrets, des non-dits, racontés avec délicatesse et violence.

Ce texte réunit de la force et de la beauté, celle qui laisse un peu KO lorsque l’on ferme le petit livre.

Le petit mot d’Isabelle


Le violon de Scarlet

Ahmed KALOUAZ

Chacune ne fait que trois ou quatre pages et pourtant, elles nous laissent toutes une saveur, un parfum ; tous nos sens sont en éveil et les mots nous touchent au plus profond – 23 petits mondes – 23 petits bijoux. Est-ce de la poésie ? Des nouvelles ? Un roman à multiples voix sur la vie ? 

Un vrai coup de coeur pour cette écriture poétique et ces histoires tellement universelles.

Le petit mot d’Isabelle


Normal People

Sally ROONEY

Connel et Marianne, l’Irlande, l’Ouest de l’île puis Dublin, Trinity Collège, quatre années d’adolescents devenant jeunes adultes.

Décor planté. L’histoire peut se tisser. Et c’est une histoire d’amour qui se crée, une relation improbable et pourtant, tout en petites touches, tout en découverte de l’autre, d’éloignements et de non-dits. Nous apprenons à les connaître, dans leur intimité et leur découverte des autres, découvrant le monde des « normal people » où l’on peut tenter de ne pas entrer.

Un très beau roman sur la force des sentiments et de l’amitié.

Le petit mot d’Isabelle


Lettre à toi qui m’aime

Julia THEVENOT

Un roman qui raconte une histoire de « non amour », pas celui avec un grand A en tout cas. 

Pénélope est la chanteuse d’un groupe de musique. Yliès remplace un musicien qui n’assure vraiment pas. Quel joli couple ils feraient ces deux là ! Yliès tombe fou amoureux, Pénélope trouve cela agréable… oui mais voilà, elle l’aime bien mais elle ne l’aime pas « comme ça ».

Combien d’ados mais aussi d’adultes ont essayer d’expliquer cela, dire les choses à celui qui ne veut rien entendre car son amour est plus fort que tout !

Ce petit roman nous le raconte vraiment bien. Une écriture rapide, tonique, rythmée comme la musique du groupe. Un parlé adolescent mais bien écrit, un roman à découvrir à partir de 14 ans

Le petit mot d’Isabelle


Vision solaire

Constantin BALMONT

Voici un recueil des récits de voyage du poète russe Constantin Balmont, publié en 1923, et traduit par la géniale Ludmila Savitzky, avec laquelle il entretint une relation d’amitié. Celle-ci occupe une place importante dans le monde de la traduction française du début du XXème siècle, elle traduira Dedalus : Portrait de l’artiste en jeune homme, de James Joyce ainsi que le premier roman de Virginia Woolf : La traversée des temps.

Pendant des années tête de file du mouvement moderniste en Russie, Balmont nous embarque avec un lyrisme et une prose magnifiquement imagés, pleine de poésie où l’on peut s’imaginer avec ce dandy xénophile en terres lointaines pleines du charme de l’inconnu, à goûter la beauté de la vie.

Une lecture qui laisse rêveur, où nos idées vagabondeny, à siroter sous le soleil.

Le petit mot de Maxime


Recherche parents parfaits

Stewart FOSTER

La vie de Sam ressemble à un déménagement sans fin. Il passe de famille en famille depuis que sa mère l’a laissé aux mains de l’aide sociale à l’enfance. Il se réfugie régulièrement dans un gros container appelé « Eric » pour se retrouver seul et rêver. Sa nouvelle famille d’accueil fera comme toutes les autres… elle l’abandonnera ! Heureusement, Sam a une grande copine, Leah, avec qui il peut partager ses doutes et sa tristesse. Ils vont monter un projet d’envergure : trouver les parents parfaits pour adopter Sam…

Un roman qui présente du côté de l’enfant la difficulté de passer d’un foyer à un autre, les rêves d’un garçon de 10 ans qui voit avec envie, la vie des familles « unies »… mais aussi son aveuglement lorsque certains essaient de se rapprocher de lui

Touchant et émouvant, à lire à partir de 9-10 ans

Le petit mot d’Isabelle


Un(e)secte

Maxime CHATTAM

Los Angeles, « il était un flic au service des hommes et de la vérité », qui n’écoute que du métal, Atticus.

New York, détective privée « qui va au bout des choses, toujours », Kate.

Il enquête sur un meurtre, elle recherche une femme disparue. Ils finiront par se rencontrer.

Quelques morts inexplicables.

Une armée d’insectes. Un misanthrope mégalo et milliardaire, aux desseins funestes.

Une fiction nourrie de réalités, nous dit l’auteur.

C’est efficace, bien ficelé, ça vous attrape et vous ne lâchez plus jusqu’à la fin, une fin que je qualifierais … d’américaine !

Le petit mot de Laure


Soname ou la bonne Fortune

YANGCHEN

Suivez dans son périple vers la liberté la Tibétaine Soname Yangchen, sa fuite du Tibet sous oppression chinoise, sa rencontre avec le Dalaï-Lama, sa descente aux enfers …

Puis son positivisme et sa rage de réussir la feront se rendre compte de son talent inné : sa voix (voie ?) magnifique.

Le petit mot de Maxime


A trop aimer

Alissa WENZ

Un Amour fou et une descente aux enfers.

La première partie de ce roman parle d’un amour merveilleux, de connivence en partage, de force et de puissance échangées.

La seconde, de la capacité d’un être à vouloir croire qu’il est toujours possible de reconstruire dans les ruines, d’accepter l’inacceptable, et de risquer de se noyer auprès d’un homme que l’on aime tant.

Comment quitter quelqu’un que l’on aime pour se protéger et continuer à trouver du sens à la vie…

Un roman délicat, fort et bouleversant de fragilité et de force cumulée.

Le petit mot d’Isabelle


La famille Martin

David FOENKINOS

L’idée est plutôt saugrenue : descendre dans la rue pour trouver le personnage de son prochain roman. L’auteur tombe sur madame Martin et le livre s’écrit au fur et à mesure de la rencontre des membres de la famille. Une grand-mère à la recherche de son premier amour, un couple en pleine crise de la quarantaine, des adolescents plein de questions. 

L’humour et la délicatesse sont au rendez-vous et nous cheminons avec de plus en plus d’intérêt dans le monde de cette famille Martin

Le petit mot d’Isabelle


Impact

Olivier NOREK

En 2018, la pollution aux particules fines a engendré la mort prématurée de 8 millions de personnes. A tel point que The Lancet appelle à «s’attaquer d’urgence à la situation». Dommages collatéraux d’une course au profit à court terme ? Quelle justice pour les responsables ? Olivier Norek s’indigne et dénonce. Virgil Solal, son héraut, est un homme que la douleur et la colère conduisent à agir, radicalement, et il devient un terroriste écologique.

Thriller écologique très documenté, implacable, au ton incisif, rapide, aux personnages attachants, un ex militaire qui se révolte, un policier et une profileuse qui à la fin feront « ce qui est juste », et un thème ô combien d’actualité.

J’ai commencé ce livre et je ne l’ai plus lâché, sous le choc, jusqu’à la fin, inattendue.

Le petit mot d’Isabelle


Toute la lumière que nous ne pouvons voir

Anthony DOERR

Coup de cœur pour ce roman qui réunit Marie-Laure, jeune fille devenue aveugle, et Werner, jeune orphelin. Elle parisienne, lui du bassin de la Ruhr. Le hasard du temps (la Seconde Guerre Mondiale), du lieu (Saint-Malo) provoquera leur rencontre improbable. 

Une épopée, un roman fleuve plein de subtilité et de force.

Le petit mot d’Isabelle


Le consentement

Vanessa SPRINGORA

Je trouve que ce livre remplit admirablement son rôle. Nous avons affaire à une femme de lettres, d’une grande intelligence humaine et d’une belle honnêteté intellectuelle. Le sujet est suffisamment mûri pour échapper aux affres de la colère. 

Il s’agit sans aucun doute d’une œuvre littéraire sensible et engagée.

Le petit mot de Stéphanie


Une Histoire de France

Joffrine DONNADIEU

En commençant ce roman, je n’étais pas sûre de pouvoir le lire jusqu’au bout, tellement, dès les première lignes, les scènes décrites avec force détails sont insoutenables,  inacceptables. Et pourtant, la force de ce roman est là. Romy fait désormais partie de notre vie et il nous est impossible de l’abandonner. Il nous faut savoir comment elle va grandir, en espérant que tout ira bien pour elle, enfin. 

Le petit mot d’Isabelle


The Truth 

Veux-tu savoir la vérité ?

Savannah BROWN

Sydney a 16 ans quand son père meurt brutalement dans un accident de voiture. Le jour de son enterrement, elle commence à recevoir des sms insultants et menaçants de la part d’un numéro inconnu. Persuadé que cet harceleur inconnu est lié à la mort de son père, elle décide de chercher à en savoir plus. 

The Truth est un thriller intriguant qui traite de sujet parfois compliqués à aborder comme le deuil, le harcèlement scolaire, l’homophobie… 

Il se lit très vite, et chaque page  donne envie de connaître la suite. 

Le petit mot d’Angèle


Mes voisins les Goolz

Gary GHISLAIN

Thriller jubilatoire pour les enfants à partir de 9 ans. Récit qui mêle avec panache et subtilité une histoire de fantômes, des disparitions étranges, les relations parent-enfants, la confrontation des différences, un amour naissant entre adolescents pudiques et romantiques. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit du tome 1, il y en aura d’autres !

Le petit mot de Stéphanie


Arbre de l’Oubli

Nancy HOUSTON

Une histoire de famille… mais quand Nancy Houston prend la plume pour nous la raconter, cela prend toujours de belles couleurs même si l’histoire n’est pas toujours facile… Shayna tente de comprendre sa vie et celle de tous les américains, surtout celle des « marrons ». Elle est en colère, très en colère. Sa grand-mère l’était aussi, mais pour de bien d’autres raisons. Elle avait quitté Prague pendant la seconde guerre mondiale pour émigrer aux Etats-Unis. En 1945, elle apprend l’impensable pour sa famille et ses amis restés en Europe. 

Pourquoi l’humanité se fait tant de mal… Beaucoup de femmes sont aussi en colère… mais cette colère se vit différemment selon les caractères, les tempéraments et les rencontres que l’on fait dans la vie.

Un très beau roman sur ce que l’on porte en soi, ce que l’on transporte, ce qui nous blesse au plus profond de nous…

Le petit mot d’Isabelle


L’évangile des Anguilles

Patrick SVENSSON

Voici donc un GRAND LIVRE.

Un aventure mystérieuse d’une espèce en voie de disparition qui naît dans la mer des Sargasses, traverse les océans pour venir se reproduire dans les fleuves de l’Europe Atlantique, qui s’installe longuement puis, un jour, refait le voyage de retour jusqu’au lieu de naissance. Voyage énigmatique d’autant que la science échoue à étudier la reproduction. Voyage philosophique qui s’intéresse au retour aux sources. Voyage de tendresse dans l’observation d’une relation père-fils intime et chaleureuse.

Le petit mot de Laurence


Nous on partage, et vous ?